Chroniques

Le Trimix, c'est quoi?

Modifié le 2 mai 2019 par Nepteau

Le Trimix, c’est quoi?

Vous en entendez parler depuis que vous vous intéressez à la plongée sous-marine, vous avez entrevue des images de plongeurs armés de ce qui semble être un magasin de plongée au complet sur le dos. C’est mystérieux, c’est intrigant, mais c’est quoi le trimix?!


Si vous devez retenir qu’une chose de cet article, c’est celle-ci : Le trimix est un mélange de trois gaz qui permet d’être moins narcosé en profondeur.


Le mélange
Le trimix est constitué d’azote, d’oxygène et d’hélium. La méthode de fabrication consiste à mettre une certaine pression d’hélium dans un cylindre vide, ensuite de l’oxygène et finalement on ajoute de l’air jusqu’à la pression de travail du cylindre. Les différentes pressions sont déterminé par un logiciel, il faut simplement suivre la recette (et avoir un peu d’expérience!).


Le fonctionnement
L’hélium qui est ajouté dans le cylindre lors du mélange prend la place de l’azote, la cause principale de la narcose. Nous nous retrouvons donc à respirer un mélange pauvre en azote et riche en hélium. Cette dernière, de par sa nature, n’a presque pas d’effets sur le cerveau en profondeur contrairement à l’azote qui nous brouille les idées, nous rend lents et nous mets en danger au pire moment, quand on est en profondeur.


Les proportions d’hélium peuvent varier en fonction des besoins, par exemple : Pour une plongée à 250 pieds, des proportions de 15% d’oxygène / 45% d’hélium / 40% d’azote seront de mise alors que l’on pourrait utiliser un mélange de 21% d’oxygène / 20% d’hélium / 59% d’azote pour une plongée à 130pieds. On remarque que la proportion d’hélium nécessaire augmente avec la profondeur, plus nous sommes profond, plus l’azote nous affecte. Il faut donc en remplacer une plus grande partie par cette matière merveilleuse qu’est l’hélium.


La contrepartie
Le plus grand défaut de l’hélium est le prix, il en coûte environ 2$ du pied cube, vous comprendrez qu’un cylindre de 130pieds cube remplie à 45% d’hélium coûte 117$! Pour permettre l’exploration d’une épave profonde ca en vaut le coût, mais pas trop souvent! L’alternative est d’utiliser le trimix dans un système à circuit fermé (recycleur) qui permet de consommer beaucoup moins d’hélium.
L’hélium est aussi un gaz ‘’froid’’ c'est-à-dire qu’il n’isole pas bien le plongeur si il remplie son habit sec de trimix, il faut donc prévoir un autre cylindre de gonflage pour se garder au chaud, idéalement remplie d’argon (l’explication dans une autre chronique!) .

Allez-y!
Le trimix, comme bien d’autres choses en plongée, est un outil. Il est approprié dans certaines occasions et vous permettra de franchir d’autres frontières sous-marines. Les connaissances acquises lors de l’entrainement valent largement la peine, même si il est seulement utilisé quelques fois dans votre carrière d’explorateur des profondeurs!


La formation, l’équipement et les gaz nécessaire à l’utilisation du trimix sont disponible au Centre de plongée Nepteau. Venez nous voir, il nous fera grand plaisir de discuter de ce sujet fascinant avec vous!

Diego Basilii