Détendeur

Le type de plongée qu'un plongeur effectue devrait grandement influencer le choix d'un détendeur lors de son achat. Le détendeur se compose principalement de deux éléments: le premier étage et le deuxième étage. Le premier étage réduit la pression de la bouteille à une pression moyenne de 140 livres, tandis que le deuxième étage réduit cette pression à la pression ambiante.

On retrouve sur le marché deux principaux modèles de détendeurs. Il y a ceux qui fonctionnent à piston. Ce sont des détendeurs à maintenance simple et économique puisqu'il y a très peu de pièces qui composent son mécanisme. La disponibilité des pièces de rechange et le grand nombre d'endroits où vous pourrez faire faire la maintenance lui donne bien des avantages.

Les autres modèles de détendeurs sont à diaphragme. Ils ont une mécanique beaucoup plus complexe que les modèles à piston. Ces détendeurs sont un peu plus coûteux à cause surtout du nombre plus élevé de pièce qui le compose mais ils sont d'une grande fiabilité que ce soit en eau salée ou en eau froide.

Votre détendeur a besoin d'un entretien annuel. Il est important de le faire vérifier à toutes les années ou aux 50 plongées. Le technicien devra vérifier l'oxydation intérieur, la saleté accumulée, faire la lubrification des joints d'étanchéité et vérifier l'usure des pièces intérieures.

Saviez-vous qu'il ne faut jamais faire tremper son détendeur dans l'eau sans pression sur le détendeur puisque l'eau peut s'infiltrer à l'intérieur et ainsi crée de l'oxydation.