Neptopedia

La navigation

Comme vous l'avez probablement appris dans votre premier cours de plongée sous-marine, la capacité à trouver votre direction et à déterminer l'endroit où vous vous trouvez sous l'eau est utile dans quasiment toutes les plongées. Il y a plusieurs raisons d'apprendre et de pratiquer les techniques de navigation sous-marine qui rendront vos plongées à la fois plus sûres et plus agréables.

L'équipement nécessaire pour la plongée technique

L'équipement du plongeur technique est beaucoup plus complexeque celui du plongeur récréatif, ayant besoin de plus d'air puisque les plongées peuvent être plus profondes et / ou plus longues. Il est donc nécessaire d'avoir plus d'un cylindre, souvent monté en double. On voit aussi des plongeurs ayant besoin de mélange plus riche pour faire leur palier de décompression ainsi d'autres cylindres se retrouveront alors montés sur les côtés du plongeur.

Qu'est-ce que la plongée technique ?

Depuis quelques années déjà, la plongée technique prend de plus en plus d'ampleur. Chez Nepteau le souci de la sécurité nous emmène à mieux orienter les plongeurs désireux de s'aventurer vers cette facette de la plongée sous-marine. Nous espérons donc réussir à répondre à vos questions concernant ce côté encore méconnu de la plongée sous-marine...

Qu'est-ce que le Trimix ?

Le TRIMIX commence de plus en plus à faire parler de lui dans le domaine de la plongée sous-marine. Le plongeur ayant suivi la formation TRIMIX a la possibilité, par la suite, de faire changer le taux d'hélium, d'oxygène et d'azote dans ses bouteilles. Ces mélanges donnent la possibilité aux plongeurs d'augmenter de manière significative la profondeur en réduisant l'effet de la narcose.

Quel type de plongée faire ?

Les plongées profondes, de caverne et de pénétration, sont entre autre incompatibles avec la plongée récréative. Seul l'équipement, les connaissances et l'expérience permettent ce type de plongée...

Qu'est-ce que le Nitrox ?

Le mot NITROX est formé de deux mots, "NITR" pour Nitrogen, mot anglais qui signifie AZOTE et "OX" pour OXYGENE. Les plongeurs qui suivent la formation NITROX, ont par la suite les connaissances nécessaires pour faire augmenter le taux d'oxygène dans leur bouteille et ainsi augmenter leur temps de fond et / ou diminuer leur intervalle de surface.

Les premiers scaphandres

En 1797, Klingert met au point le premier véritable scaphandre. Constitué d'une veste, d'un pantalon de cuir étanche, de lest et d'un casque à hublots dans lequel arrive un tuyau injectant de l'air et un autre pour l'expiration. Grâce à cet équipement, des hommes peuvent marcher au fond des mers. Son invention connaît un grand succès.

La plongée moderne

Travaillant depuis quelques années sur un système à circuit ouvert, Yves Le Prieur brevète en 1933 un semblant de scaphandre bien mal confectionné, un scaphandre qui n'a pas de détendeur à la demande et dont le débit de la bouteille doit être réglé manuellement...

Les premiers pas de la plongée

Depuis l'aube des civilisations, le fond des mers a toujours attiré l'homme. C'est lentement qu'il a entrepris son exploration, d'abord par curiosité, puis pour se nourrir. Certains ont osé mettre la tête sous l'eau, ce sont les premiers aventuriers du monde sous-marin. Ces premières expériences datent de la préhistoire et très peu d'informations nous ont été laissées.